Forums Brassens

Les forums de Brassens et de ses poètes

Connexion

Pour s'inscrire sur le site

Pour vous inscrire sur le site, il faut :

  1. cliquer sur le mot connexion en rouge situé sous l'intitulé du site "Le forum de Brassens et de ses poètes". Au centre trois onglets apparaissent.
  2. cliquer sur le deuxième onglet intitulé "je veux m'enregistrer"
  3. saisir le formulaire d'enregistrement
    • les informations obligatoires sont marquées d'une étoile rouge.
    • il faut choisir un ou plusieurs groupes pour en devenir membre
    • être membre d'un groupe donne la possibilité de poster un message dans le forum correspondant
  4. vous allez recevoir par la suite un e-mail à l'adresse que vous avez renseignée dans le formulaire
  5. un lien dans ce mail reçu vous permet de confirmer votre inscription
  6. en parallèle l'administrateur du(des) forum(des) choisi(s) est informé de votre inscription

Les forums que vous aurez choisis lors de l'inscription seront accessibles en lecture et en écriture (via agrément du modérateur)

Les forums non choisis lors de l'inscription seront uniquement accessibles en lecture

A bientôt et bon partage sur nos forums

Connexion au site pour accéder à un contenu plus fourni

Important

Se connecter au site permet d'avoir accès à un contenu beaucoup plus large et à d'avantage de fonctionnalités.

Alors n'hésitez pas à vous inscrire si ce n'est pas déjà fait et n'oubliez pas de vous connecter avec votre identifiant et votre mot de passe.

Pour cela appuyer sur Connexion sous la Photo de Georges dans le bandeau du haut à gauche.

Vous y trouverez les articles de JP, les émissions Jardins d'Isis et Traces de Lumières. Vous pourrez participez au débats des forums.

Pour se faire aider aller voir les aides (Faq) ici http://www.georgesbrassens-gb.eu/index.php?tg=faq&idx=Print&item=1

 

Traces de lumière du 16 Octobre 2017 : Constantin Cavafis

En attendant les barbares.

Constantin Cavafy ou Cavafis (connu également comme Konstantin ou Konstantinos Petrou Kavafis, ou Kavaphes) est un poète grec né à Alexandrie le 29 Avril 1863 et mort à Alexandrie le 29 Avril 1933.

A 29 ans, il entre au Service de l'Irrigation du ministère des Travaux publics où il accomplit toute sa carrière, finissant directeur-adjoint. Également courtier à la Bourse d'Alexandrie à partir de 1894, il mène une existence confortable avec sa mère jusqu'au décès de cette dernière, en 1899. 

En 1922 il se retire et passe le reste de sa vie en Alexandrie pour se consacrer à son œuvre et se rendre régulièrement en Grèce. Vers 1930, il habite un hôtel d'Athènes, place Omonia, où il reçoit de jeunes admirateurs.

Cavafis n'a publié aucun recueil de son vivant. Par contre, il remaniait sans cesse ses textes, et en détruisait beaucoup, surtout ses œuvres de jeunesse. Ainsi, l'essentiel de son œuvre a été composé après sa quarantaine. Cavafis a publié 154 poèmes surtout dans des revues littéraires, auxquels on peut ajouter 75 restés inédits jusqu’en 1968, et 27 autres qu’il avait publiés entre 1886 et 1898 mais reniés par la suite.

Très peu connu de son vivant, il est désormais considéré comme une des figures les plus importantes de la littérature du XXe siècle.

 

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

Emission Prélude du 16 Octobre 2017 : Frédéric Chopin

Concerto pour piano et orchestre n°2 

Frédéric CHOPIN est un compositeur et pianiste franco-polonais né à Żelazowa Wola, en 1810 et mort  à Paris en 1849.

Pianiste virtuose, Chopin libère le piano des influences symphoniques et chorales traditionnelles, et développe, parallèlement à Franz Liszt, la notion d’instrument soliste. Il est un compositeur surtout connu pour ses préludes, scherzos, mélodies populaires polonaises et ballades, où se mêlent ferveur et mélancolie.

Le père de Frédéric Chopin, Nicolas Chopin, est originaire de Lorraine, et est professeur de français à Varsovie. Il y rencontre sa femme Justyna Krzyzanowska qui chante et joue des mélodies populaires au piano. Les quatre enfants du couple reçoivent une éducation musicale, mais Chopin se démarque très vite par ses dons. Il prend ses premières leçons de piano avec Adalbert Zywny, puis avec Joseph Elsner.

Paris étant une capitale culturelle incontournable au 19ème siècle, Chopin s’y installe à partir de 1831. Il y rencontre l’écrivain George Sand, sa compagne durant sept ans.
Contrairement à Liszt, Chopin n’est pas un amateur de joute pianistique, préférant l’ambiance des salons organisés par ses amis dans lesquels il rencontre Delacroix, Berlioz, Camille Pleyel et beaucoup d’autres personnalités influentes du monde artistique.
Jusqu’à la fin de sa vie (il décède le 17 octobre 1849) et malgré la maladie qui le ronge, il partage sa vie de compositeur avec celle de professeur en dispensant des cours de piano. Il conçoit et enseigne une nouvelle technique du toucher pianistique : respiration grâce au rubato, multiplication des silences dans ses partitions, mouvement souple du poignet.

Ses compositions sont majoritairement consacrées à son instrument de prédilection, avec toutefois quelques œuvres pour musique de chambre ainsi qu’un recueil de mélodies en polonais.

Les deux concertos pour piano et orchestre de Chopin furent composés presque la même année, en 1829-1830 alors que Chopin n'a que 20 ans, et commence alors sa carrière en tant que compositeur, mais n'est pas encore installé à Paris. Il joue lui-même ses deux concertos à Varsovie en 1830 (mars et octobre). Le concerto aujourd'hui noté n°2 (en fa mineur, Op.21) est en réalité celui dont Chopin a commencé la composition en premier.

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

Une Pluie de Ballons chez moi...

Niveau sportif, je suis plutôt  "encroûté" mais un enfant qui frappe dans un ballon, évidemment que ça me parle...

 

Pluie de ballons chez moi

 

Très souvent les ballons de mes petits voisins

Tombent sur mon gazon bien-sûr circonvoisin,

Rebondissant sur l'herbe à l'ombre de mon chêne :

Fréquents arrêts de jeu où leur ardeur se freine...

 

Jeunes sportifs frustrés  pour un shoot dévié,

De les voir dépités et sans la balle au pied,

Je me fais ramasseur et je la leur relance :

La reprise du match et à chacun sa chance !

 

Ma parcelle a souffert sous ces fiévreux rebonds,

En flétrissant des fleurs (rarement du chardon),

Eprouvant quelque peu ma coquette pelouse ;

Un pétale perdu est-il semeur de blues ?...

 

Mais non !... de les voir y aller tout droit au but

M'attendrit ou m'émeut,  et là tous azimuts,

L'enfant revit en moi : comme je les envie !

Ces vainqueurs "pour de rire"  : ils sont souffle de vie...

 

JP F. Sitting Bull (début novembre 2017)

Jardin d'Isis du 12 Octobre 2017 : Michel Butor

Au rendez-vous des amis. Michel Butor rend hommage aux amis qui l'ont accompagné dans sa créativité. 

Michel Butor,né à  Mons-en-Barœul  le 14 Septembre 1926 et mort à Contamine-sur-Arve  le 24 Août 2016 ,est un poète, romancier, essayiste, critique d'art et traducteur français. 

En 1929, la famille vient s’installer à Paris où le jeune Michel fera toutes ses études, à l’exception de l’année 1939-1940, celle de la « drôle de guerre », passée à Évreux. 

Après des études de lettres et de philosophie, ayant échoué à plusieurs reprises à l’agrégation, tout en servant de secrétaire à Jean Wahl pour le Collège de philosophie, ce qui lui permet de se frotter à maint intellectuel d’alors, il enseigne quelques mois au lycée Mallarmé à Sens et en Egypye. Puis, il saisit une opportunité de devenir lecteur à l’université de Manchester en Angleterre. 

Possédé depuis longtemps par le démon de l’écriture, il publie ses premiers romans aux éditions de Minuit, par l’intermédiaire de Georges Lambrichs. Les voyages continuent, à la fois professionnels et exploratoires : Grèce, Suisse où il rencontre Marie-Jo qu’il épouse en 1958 et avec laquelle il aura 4 filles.

Après Mai 68, il tente une rentrée dans l’enseignement universitaire français, ce qui l’amène à s’installer à Nice au retour d’une année aux États-Unis. Puis il est nommé professeur à la faculté des lettres de Genève.

Bien qu'ayant délaissé le genre du roman proprement dit depuis les années 1960, il écrit de nombreux livres apportant chaque fois la surprise : essais, récits du jour ou de la nuit, poèmes, nouvelles combinaisons de tout cela qui font le désespoir des esprits routiniers. Les collaborations se multiplient avec peintres, musiciens, photographes notamment pour réaliser des livres-objets et des livres d'artiste. 

En 2006, commence la publication de ses œuvres complètes en dix volumes par les éditions de La Différence sous la direction de Mireille Calle-Gruber. En 2013, il reçoit le Grand prix de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre.

Il est connu du grand public comme romancier, et en particulier comme l'auteur de "La Modification" et "L'Emploi du temps". Description de la vie du poète et de ses caractéristiques

 

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

Traces de lumière du 09 Octobre 2017 : Jorge Luis Borges

Eloge d'une l'ombre

Jorge Luis Borges est un écrivain et poète argentin né à Buenos Aires le 24 Août 1899 et mort à Genève le 14 Juin 1986. Son vrai nom est Jorge Francisco Isidoro Luis Borges Acevedo mais, selon la tradition argentine, il ne l'utilisait jamais en entier.

Très jeune, il a une passion pour l'écriture et c'est à l'âge de 9 ans qu'il traduit 'Le Prince heureux' d'Oscar Wilde. Il grandit à Palermo, haut lieu du tango, séjourne à Genève où il découvre la littérature française, et étudie en Espagne. Il écrit ses premiers poèmes en 1918. Jorge Luis Borges s'intéresse à Nietzsche, Schopenhauer, à l'expressionnisme allemand, et trouve un grand plaisir à la découverte de l'oeuvre de Walt Whitman.

A son retour à Buenos Aires en 1921, il se fait une réputation de poète, traducteur et essayiste. Mais en publiant 'Pierre Ménard, auteur du Quichotte' (1939), puis 'Le Jardin aux sentiers qui bifurquent', il se détourne peu à peu de la poésie pour le genre qui fera sa notoriété : la nouvelle.

C'est dans les années 60 que sa carrière prend réellement une tournure internationale. La profondeur, la diversité et la qualité de son oeuvre fait de lui une figure majeure de la littérature. Écrivain hors du commun et grand amateur de voyages, Jorge Luis Borges, reconnu comme l'un des maîtres du réalisme magique a toujours considéré la littérature comme un terrain d'évasion et d'absolu. Ses travaux dans les champs de l’essai et de la nouvelle sont considérés comme des classiques de la littérature du XXe siècle.

Borges devient progressivement aveugle. Il a été nommé plusieurs fois pour le prix Nobel de littérature mais ne l'a jamais obtenu.

 

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

Emission Prélude du 09 Octobre 2017 : Johannes Brahms

Symphonie n° 3.

Johannes Brahms est un compositeur , pianiste et chef d'orchestre allemand  né à Hambourg le 07 Mai 1833 et mort à Vienne le 03 Avril 1897,  qui se situe à la charnière entre le classicisme et le romantisme : il compose une musique romantique dans son expression, mais reste attaché aux grands maîtres préclassiques et classiques dans la structure solide de son écriture.

Issu d’un milieu modeste, Johannes Brahms reçoit ses premières leçons musicales de son père, contrebassiste. Il travaille ensuite le piano et la composition avec le célèbre pédagogue Eduard Marxsen, qui lui fait découvrir les grands maîtres du passé, parmi lesquels Jean-Sébastien Bach. Les séjours à la campagne sensibilisent Johannes Brahms au folklore de différentes ethnies des pays germaniques, et notamment à la musique populaire hongroise.

Ses premières expériences professionnelles lui permettent d'acquérir aussi une solide connaissance de l'écriture chorale et chambriste. Très sollicité comme professeur, pianiste ou chef d’orchestre à la fois dans son pays et à l’étranger, il ne réussit pas, à son grand regret, à obtenir un poste stable dans sa ville natale et se fixe alors définitivement à Vienne en 1862, où il passera toute sa vie.

Son oeuvre couvre tous les genres, sauf l'opéra. Sa vie est marquée par les rencontres avec les musiciens (Joseph Joachim, Antonin Dvorak, Wagner ou les époux Schumann ) avec qui il noue des amitiés souvent très profondes. Ainsi le soutien de Schumann dans sa carrière est-il d'une importance cruciale. Attaché comme Schubert à la thématique populaire, possédant le sens du lyrisme d’un Schumann ou encore héritier de Beethoven par la nature structurée mais bouillonnante de sa musique, Johannes Brahms défend la musique pure, à la fois orientée vers l'avenir et impregnée du passé.

 

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

Jardin d'isis du 21 Septembre 2017 : Le recueil de poèmes Nourritures et Gourmandises - Revue Souffles

La revue Soufflespublication de l'association des écrivains méditerranéens.

 

 

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

Un Papillon posé...

Un Papillon posé...

 

PapillonGorille

 

Un Papillon posé...

 

Un papillon posé sur le doigt d'un gorille

Une trêve, un espoir où le Monde vacille

La puissance d'Hercule et cet insecte ailé

Vol éphémère à l'un, l'autre se décimer

 

La force n'est plus loi de celui qui domine

David contre Goliath et passion assassine

Par là un lance-pierre, ici un char d'assaut

Et du sang inutile en empourprés ruisseaux

 

Et pourtant de l'amour aussi de la tendresse

Point de fusil chargé ni des pleurs ni détresse

Un simple rendez-vous de bonne volonté

Où le feu est de joie et de chaude bonté

 

Un papillon posé sur le doigt d'un gorille

C'est le meilleur de nous qu'on boude ou qu'on renie

La richesse de l'autre, un charme différent

Créer de la douceur et non des différends

 

JP F. Sitting Bull  (30 septembre 2017)

Webmaster - Powered by Ovidentia
Ovidentia™ is a registered trademark of Cantico.

Liste des évènements dans l'Agenda

Les articles de JP Sitting Bull

Lettres de Brassens et ses poètes

Jardin d'Isis

Traces de Lumières

Prélude

Brassens, Brel, Ferrré

Nos liens favoris

Octobre 2017  S.42

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Utilisateur

Vous n'êtes pas connecté

Multi -Forums Brassens

Michel LAVAUD

Dans cette section hommage à Michel LAVAUD poète et chanteur creusois  

Michel Lavaud

Questionnaire