Forums Brassens

Les forums de Brassens et de ses poètes

Connexion

Emissions Prélude

Emission Prélude du 23 Avril 2018 : Piotr Ilitch Tchaïkovski, l'âme russe

Piotr Illitch Tchaïkovski, né à Votkinski en 1840 et mort à Saint-Petersbourg en 1893, est un compositeur incontournable du romantisme russe, parmi les plus grands symphonistes de sa génération. Ses dons de mélodiste, mêlant sentimentalité et lyrisme, lui ont assuré une popularité durable.

Piotr Illitch Tchaïkovski fait des études de droit tout en continuant la musique, et commence à gagner sa vie en tant que fonctionnaire au ministère de la justice à Saint Petersbourg. En 1862, il intègre un nouvel institut musical créé par Anton Rubinstein et qui deviendra le Conservatoire de Saint Petersbourg. Il suit les cours d’harmonie et de contrepoint avec Nicolaï Zaremba, et d’orchestration avec Anton Rubinstein : il obtient un diplôme en 1865, décide alors de se consacrer exclusivement à la musique et dès 1866, occupe le poste de professeur d’harmonie au Conservatoire de Moscou. Dans les années 1868-1874, outre l’enseignement et en plus de ses activités liées à la composition, Tchaïkovski signe des critiques musicales dans la presse moscovite. A partir de 1877, Tchaïkovski entretient une relation particulière avec une riche veuve, Nadejda von Meck, admiratrice de ses œuvres : elle décide de lui verser une rente annuelle de 6000 roubles. Il démissionne donc du Conservatoire en 1878 afin de se consacrer à la composition. Ils ne se rencontreront jamais, alors qu’ils séjournent parfois dans les mêmes villes. Leur relation demeurera ainsi uniquement épistolaire, et témoigne d’une grande et profonde amitié. Mme von Meck est la dédicataire de la Symphonie n°4. 

Afin de tenter de démentir les rumeurs sur son homosexualité, qui pourrait entraver sa carrière, Tchaïkovski se marie en 1877 avec une de ses élèves, Antonina Miliukova, mais ce mariage est un douloureux échec. Il connait un succès croissant hors des frontières de la Russie et dirige ses œuvres dans de nombreux pays. Il se rendra une seule fois aux États-Unis, en 1891, où il sera célébré avec tous les honneurs dus à un grand musicien. Il meurt à Saint Petersbourg, probablement du choléra, peu de temps après la création de sa Symphonie n°6. Très populaire, environ huit mille personnes assistèrent à ces funérailles nationales. Le Conservatoire de Moscou porte son nom depuis 1940.

Tchaïkovski compose dans tous les genres (opéra, piano, musique symphonique, de chambre, vocale…). Musicalement, il se tient à l’écart du mouvement national du Groupe des Cinq, même si l’élément russe est incontournable dans son œuvre, notamment par le biais des chants traditionnels qu’il utilise instinctivement. Sa musique reflète sa personnalité intérieure bien souvent tourmentée ; le caractère sentimental a pu susciter des critiques, mais l’inventivité de ses mélodies était un don rarement égalé par ses contemporains. Tchaïkovski a donné ses lettres de noblesse à la musique de ballet et a influencé profondément certains musiciens moscovites, parmi lesquels Anton Arenski et Serguëi Rachmaninov.

 

Cliquer sur l'image ci-dessous pour écouter l'émission

   Impression Impression   

Commentaires:
TCHAÏKOVSKI
Christian MALAPLATE | 27 Avril 2018 08:19

TCHAÏKOVSKI était  un être hypersensible et tourmenté, et il fut en proie à un déchirement intérieur permanent et il ne connut jamais la sérénité. Il portait en lui les tentations, les espoirs, les échecs, la nostalgie de pureté qu’il prêtait aux personnages de ses opéras et ballets et aucun succès ni honneur ne purent jamais l’apaiser -

Musique : Barcarolle en sol mineur extrait des Saisons de TCHAÏKOVSKI

Avec l’aimable autorisation des Disques Adès collection Le Petit Ménestrel   - TCHAÏKOVSKI  sa vie et ses oeuvres – avec des extraits musicaux de l’œuvre du compositeur – texte de Michel HOFMANN dit par Emmanuelle RIVA et Francis HUSTER avec Gaëtan JOR et Magali CLEMENT

Musique : TCHAÏKOVSKI raconté aux enfants

 

L’existence et les succès de TCHAÏKOVSKI jouent un rôle historique considérable, il est le premier musicien russe officiellement reconnu et admiré en tant que tel. Sa contribution à l’histoire musicale de son pays est absolument fondamentale. Il est indéniablement, au 19ième siècle, le meilleur compositeur de musique de ballet, auquel il insuffle une bouffée d’air frais. Compositeur rattaché au mouvement romantique, il assimile avec originalité  l’enseignement académique du conservatoire de Saint-Petersbourg pour le mettre au service d’une musique nationale russe empreinte de liberté. Son œuvre marie la musique occidentale à l’âme slave.  Voici le deuxième mouvement de la sérénade pour cordes en ut majeur opus 48 de TCHAÏKOVSKI

Extrait des Saisons chant d’automne de TCHAÏKOVSKI



Dans le même thème d'articles:
Webmaster - Powered by Ovidentia
Ovidentia™ is a registered trademark of Cantico.

Liste des évènements Brassens dans l'Agenda

Les articles de JP Sitting Bull

Lettres de Brassens et ses poètes

Jardin d'Isis

Traces de Lumières

Prélude

Brassens, Brel, Ferrré

Nos liens favoris

Octobre 2018  S.42

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Utilisateur

Vous n'êtes pas connecté

Multi -Forums Brassens

Michel LAVAUD

Dans cette section hommage à Michel LAVAUD poète et chanteur creusois  

Michel Lavaud

Questionnaire